Les rencontres de la Pleine Lune sont des soirées qui se déroulent lors des pleines lunes. Ces soirées méditatives sont proposées en autonomie. 

Rencontre de la Pleine Lune (extraits)

Enseignement canalisé par Patricia Bonneville à Paris le 09/06/2017.

http://www.pratiquerlapaix.fr/

Texte non diffusable sans autorisation des auteurs.
Copyright©2017 Tous droits réservés.

Écoutez, écoutez votre terrei. Elle vibre aux différents impacts de son environnement. Prenez le temps de poser maître corpsii confortablement dans cet espace. Relâchez le visage, laissez les dents se détendre. Détendez le corps jusqu’aux os et laissez les eaux circuler.

Les courants d’eau de la terre des humains font parfois comme la mer, des marées importantes, surtout en crête de lune. Le mouvement que la lune impacte sur la terre porteuse des humains est un mouvement ascendant et descendant pour les eaux de la vie. Ainsi, l’énergie monte avec la lune dans la terre mère comme dans la terre des humains.

Dans les périodes où la lune est montante, l’énergie grandit jusqu’à la crête de la lune pleine. Ensuite, l’énergie décroît jusqu’à ce que la lune disparaisse. La terre des humains est en perpétuel mouvement et l’écoute fine permet d’entendre et de réguler les débordements des marées puissantes. Ainsi les eaux vont et viennent plus ou moins fort. Et lorsque vous écoutez, vous savez comment réguler. Sinon, ces débordements créent des vagues émotionnelles parfois violentes. Pour pouvoir écouter profondément, subtilement, il vous faut absorber, durant cette période, de très faibles quantités de nourriture terrestre. Ainsi, le corps est libre d’accès pour entendre les besoins profonds et la régulation nécessaire.

De même qu’en lune décroissante, vous devez respecter le rythme de maître corps qui baisse à vue d’œil jusqu’au creux maximal. Et qu’il en soit dans le creux ou la crête, ces deux périodes sont très précieuses car elles viennent en résonance toucher des informations maîtresses. Ainsi, elles impactent ces vibrations sans que les humains en aient conscience car ils n’écoutent point l’effet de ces informations maîtresses. Chaque lunaison est un cycle permettant une régénération, une évolution, une croissance. Après l’étape de la crête, quand l’énergie redescend, il convient de se retirer afin d’assimiler les informations maîtresses qui ont été informées dans les cellules.

De là où vous êtes sur vos chaises, écoutez le mouvement de vos eaux intérieures. Les eaux de la vie qui circulent en vous. Écoutez…Activez vos points centreiii.… Écoutez la crête de vague qui fait bouillonner vos eaux, qui fait bouillonner vos idées, qui peut aller jusqu’à l’agressivité. Lâchez la mâchoire, laissez le corps se détendre…

Tous les messages qui sont utiles, maître corps les a. Il n’y a rien à chercher ailleurs, ni dans le mental, ni à l’extérieur. Les besoins de maître corps sont dans le présent de ce qu’il vit. Et quand la crête de lune est à son sommet, l’information vibratoire qu’elle ensemence dans la structureiv est tout à fait lisible si l’écoute fine est activée.

Ainsi l’écoute fine vous permet de doser les entrées et les sorties au niveau émotionnel, au niveau mental, au niveau causal, mais également au niveau plus dense des cellules, des tissus, des antennes de la peau. Chaque poil des humains est une antenne vibratoire…

Ainsi l’écoute mène à l’autonomie. L’autonomie dans la régulation continue des flux et des reflux…

Posez la main sur votre poitrine et écoutez sa résonance à l’intérieur. Écoutez l’impact…

Entendez l’autonomie de la vie qui se fait sans vous, librement.

Respecter les cycles lunaires, c’est respecter votre terre. Ainsi, dans la phase ascendante, agissez, car l’énergie vous y pousse. Puis dans la phase descendante diminuez le rythme afin de respecter l’énergie qui descend. Voilà qui est simple et pourtant, sans écoute subtile, aucun mouvement n’est entendu.

Nous allons vous proposer une expérience en syntoniev avec la lune.

La lune pleine de cette période est très puissante en énergie. Elle brasse les mouvements de vos eaux. Elle brasse votre terre. À tour de rôle, vous allez monter sur le vaisseau et nous allons vous faire vivre une syntonie avec la lune pleine dans l’expérience de votre terre. La double structure activée va accompagner chacun dans le processus.

Ne cherchez pas à vouloir vivre quelque chose qui n’est pas. Recevez juste la syntonie, la vibration émettrice de cet astre, dans chacune des cellules de votre terre afin d’engrammer subtilement son existence et non mentalement. Car vos projections mentales viennent bloquer l’expérience vibratoire. Ainsi donc, nous allons procéder à l’installation de chacun sur les vaisseaux. Chacun étant connecté par les points centre va descendre en même temps que l’être posé sur les vaisseaux et va l’accompagner vibratoirement à vivre la syntonie avec la lune pleine.

… 

Prenez une grande inspiration et expirez lentement, profondément.

Chaque lunaison apporte un message différent au niveau où en est le corps de l’humain. Le message de la lune pleine est un message d’expansion, de croissance. Celui de la lune creuse est un message de gestation, de repli avant la floraison. Ainsi, les deux polarités s’harmonisent dans le cycle et chaque cycle permettant un point d’élévation supérieur, chacun à son niveau.

Il n’y a point de message global, car chacun en est à un niveau différent. Mais en écoutant subtilement, vous saurez entendre quel est le vôtre et accéder ainsi à encore plus d’autonomie.

Nous vous remercions. « Merci. » Nous nous retironsvi.

Notes

i Terre : le corps.

 ii Maître corps : l’intelligence du corps connectée à la terre lui permettant d’assurer son fonctionnement et sa régénération matérielle, subtile et invisible.

iii Point centre : le centre du talon.

iv Structure : ensemble des corps internes et externes, évidents, subtils, et invisible.

v Réaliser une syntonie, syntoniser : accorder deux circuits oscillant sur une même fréquence.

 vi Maîtres de la terre : Les Elfes font partie d’un collectif de maîtres de l’intraterre vivants dans une dimension très élevée de l’esprit dans la paix et dans l’amour, et donc très éloignés du plan humain habituel. Ils vivent dans des dimensions subtiles et invisibles proches du centre de la terre, de l’univers terre et de l’universel. Ils ont développé l’écoute subtile, les soins de guérison et de régénération en harmonie avec les énergies de la terre et de l’intraterre. Les caricatures les présentent donc comme des êtres de la nature, avec des oreilles pointues ("l’ouïe fine") et de petite taille (effet de perspective diminuant la taille apparente des objets éloignés). Il faut donc totalement oublier ce folklore pour réaliser la puissance sacrée de leur maîtrise dans la paix et dans l’amour.