Formation à la spiritualité intégrale.

Un parcours en 5 étapes, avec un accompagnement et des ateliers de pratique.

Calendrier des journées de constellations près d'Agen

Calendrier des formations en médiumnité énergétique et spirituelle à Paris

Les médiums et la médiumnité en questions.

Qu’est-ce que la médiumnité et qui peut devenir médium ?

La médiumnité est l’art de capter et de canaliser d’autres dimensions non perceptibles par nos sens matériels. C’est une faculté naturelle que tout le monde possède de manière plus ou moins étendue et assumée. De nombreux artistes sont des médiums parce qu’ils disciplinent leur don et parce que leur forme de médiumnité est la mieux acceptée socialement.

Ce n’est pas parce que ces autres dimensions ne sont pas reconnues qu’elles ne nous influencent pas. Les ignorer consiste à prétendre être libre d’avancer dans une jungle en portant un bandeau sur les yeux. Les connaître revient au contraire à pouvoir observer un paysage pour y discerner notre chemin à partir d’un point de vue élevé.

À défaut de reconnaissance sociale, il n’existe pas de formation ni d’éducation dans ce domaine. En conséquence, on trouve un grand nombre de perceptifs psychiques manipulateurs et manipulés à la tête de groupes d’influence, d’organisations, qu'elles soient petites ou importantes, locales ou multinationales, officielles ou illégales, violentes ou non, sous couvert de religion, de politique, d'économie. Mais aussi avec l'alibi de l'aide humanitaire, de succès médiatique, de sécurité, de santé, d’écologie, etc. Les médiums "sauvages" pullulent dans les prisons, dans les asiles psychiatriques, dans le monde de la voyance, du spectacle et de leurs dérivés commerciaux.

Ceux qui contribuent à l’évolution de l’humanité ne révèlent que très rarement comment ils sont parvenus à leurs découvertes et mettent plutôt en avant leur travail personnel acharné et leur rationalité. À peine osent-ils parler d’intuition.

Quels sont les différents niveaux de médiumnité ?

Il existe plusieurs formes de médiumnité, dont certaines sont équilibrées, et d’autres non car cela dépend du niveau vibratoire du médium. En résumé, il existe trois niveaux de pratique.

1.Le premier niveau vibre dans les mondes matériels qui vont du plan physique jusqu’au plan légèrement supérieur au plan mental. Ces plans sont caractérisés par l’impermanence. Il y est question, au mieux, soit de survivre, soit de guérir, que ce soit par des moyens physiques, énergétiques, psychosomatiques ou psychiques. Ce niveau 1 est le niveau matière auquel notre culture a tendance à nous identifier et à nous limiter.

2.Le deuxième niveau de pratique concerne le domaine de l’âme qui part du stade intuitif et qui amène jusqu’aux portes de l’Esprit. Les médiums qui travaillent à ce niveau proposent des expériences et des pratiques qui permettent aux consultants de se responsabiliser, de retrouver leurs potentiels, de se développer, de s’autonomiser et de redevenir créateurs de leur vie.

3.Enfin le troisième niveau, celui de l’Esprit, nécessite que le médium travaille sur lui-même au-delà de "l’Éternel Témoin", et s'immerge dans sa "Présence Rayonnante, Infinie et Intégrale".
C’est un niveau de maîtrise qui se caractérise par une créativité innovante, par une vaste intelligence, par la puissance et par l’invariabilité de la présence et du rayonnement. Le travail qui est proposé aux consultants lors des ateliers intègre l’essentiel des niveaux précédents mais y ajoute de nombreux développements.
C’est le seul niveau qui est totalement exempt de parasites, de projections et de pathologies. Ce niveau est celui dans lequel l’autonomie est totale, la maîtrise sur les niveaux matière est réelle et évidente. Le rayonnement interne du maître médium harmonise son champ énergétique, émotionnel, mental, subtil et invisible. Et dans les cas les plus avancés, le maître médium peut manifester une réelle puissance sur la matière physique, par exemple en matérialisant et en dématérialisant des objets selon les besoins. Le maître médium ne canalise plus les autres dimensions, il les habite et il éveille le meilleur en chacun.

On trouve facilement des médiums de niveau 1 car la demande de guérison est forte. Mais étant donné qu’il n’y est pas question de se responsabiliser et de s’autonomiser, la porte est grande ouverte aux parasites de toutes sortes, qu’ils soient incarnés ou non. Ces derniers, étant capables de manifestations paranormales, peuvent traire leurs victimes en les séduisant, en éveillant leur cupidité, en les menaçant, parfois en les tuant, ou plus subtilement en prenant une forme propice à leur dévotion et à leur soumission. Ce parasitisme justifie évidemment la méfiance générale par rapport aux dérives des médiums, des entités et de leurs fidèles, une méfiance qui ne fait qu’alimenter les peurs et l’ignorance.

Comment développer sa médiumnité ?

L’ascenseur entre les différents niveaux de médiumnité tels que nous les avons précédemment définis est possible par une "médiumnité intégrale", c’est-à-dire qui intègre les trois niveaux matière, âme et Esprit.

La pratique intégrale consiste à trouver un équilibre entre d’une part notre dimension verticale et notre dimension incarnée, et d’autre part entre la réalisation de notre Soi et notre relation au monde et à notre entourage. On ne peut sauter ou négliger un niveau.

Monter des dimensions matière aux dimensions subtiles, c’est à dire aller du plan physique au plan supra-mental, est possible par des pratiques énergétiques. Heureusement celles-ci sont connues et relativement bien diffusées. Toutefois, il faut en corriger certains aspects qui ne sont pas enseignés lorsque ces pratiques sont sorties de leur culture d’origine, ou lorsque les enseignants n’ont pas assez maîtrisé leur sujet. Rappelons ici que l’énergétique et la médiumnité ne sont pas des techniques, mais des arts qui pointent en direction de notre Esprit pour en faciliter l’incarnation.

Monter dans les dimensions de l’âme nécessite un travail sur soi et sur ses systèmes, pour s’en responsabiliser, pour les harmoniser et pour être réellement autonome. C’est là que le travail de médiumnité commence vraiment et limite les risques de dérive. Toutefois un médium de niveau 2 doit être entraîné, voire supervisé par un maître ou par un collectif d’entités, incarnés ou non, de niveau 1. Mais étant donné qu’à se stade les critères de qualité sont clairs, le supervisé est moins tenté de dépendre de l'enseignant de niveau supérieur car cette attitude le ferait immédiatement redescendre dans les dimensions.

En conséquence, pour développer le don naturel de la médiumnité, il faut la pratiquer au minimum au niveau de l’âme et entrer en relation avec un enseignant, incarné ou non, qui se trouve au niveau de l’Esprit. Notons que lorsque l’enseignant n’est pas incarné, il est très difficile de percevoir le niveau de l’entité et facile de se faire duper. Mais dans les deux cas, l’autonomie par rapport à l’enseignant pour élever son taux vibratoire est un critère décisif pour que l'alliance soit solide et durable.

Pourquoi une formation, et combien de temps ?

Pour ne pas rester à l’état de don naturel et pour pouvoir être assumée, la médiumnité doit être cultivée et pratiquée tout comme n’importe quelle discipline.

Le but de nos formations est de vous rendre rapidement responsables de vos choix, de redevenir autonomes et créatifs dans votre vie.

Nous proposons une formation suffisamment complète pour être équilibrée entre nos différentes dimensions et qui couvre l’ensemble de nos secteurs de vie.

Nous vous faisons bénéficier d’années de recherches et d’expérience. Nous avons condensé des décennies de pratiques en quelques modules. Bien entendu, une formation et un stage ne remplacent pas une pratique personnelle assidue pour atteindre un niveau de maîtrise suffisant dans l’art de la médiumnité.

La médiumnité est une voie d’évolution des âmes et de réalisation de l’Esprit. La formation initiale vous donne des bases et des critères pour vous mettre au travail.

Une formation continue vous est proposée pour soutenir vos efforts dans le temps et pour bénéficier des mises à jour régulières des pratiques.

Quel programme et quel coût ?

Le programme et le coût de chaque module est donné en annexe.